Projection : Inuk en colère

Ecrit par Association Nationale France-Canada. Posté dans Activités Extérieures, Vidéos

Le Festival Ciné Alter’Natif rend hommage au cinéma autochtone dans toute sa diversité. Pour cette 8ème édition, le Canada est à l’honneur avec une soirée spéciale « Inuit » et la projection-débat du film Inuk en colère (Angry Inuk) d’Alethea Arnaquq-Baril aura lieu le vendredi 6 octobre à 20H00 au Centre Culturel Canadien.

Inuk en colère cerne avec finesse, humour et profondeur les enjeux du combat mené par les Inuit pour défendre la chasse aux phoques qui, plus qu’une tradition, est également un élément essentiel de leur fragile économie.

Un événement organisé par

Agriculture bio : c’est beau, c’est bon, mais c’est difficile aussi

Ecrit par Association Nationale France-Canada. Posté dans Actualité

Article de l’AFP pour l’Express-l’Expansion

Bourg-lès-Valence (France) – Produire du blé ou des légumes biologiques, conduire une exploitation tout en bio, y compris les animaux, c’est grisant pour les agriculteurs. Mais c’est difficile aussi.

Un verger de pommiers bio dans le Lot-et-Garonne, en février 2012 afp.com/JEAN-PIERRE MULLER

Au salon Tech & Bio de Bourg-lès-Valence (Drôme), qui a réuni des milliers d’agriculteurs, fournisseurs, et chercheurs autour de l’agriculture bio cette semaine, le constat est unanime: travailler en bio permet de retrouver les racines du métier d’agriculteur. Et de vivre avec les saisons en retrouvant des méthodes ancestrales d’anticipation des caprices du ciel oubliées depuis l’avènement des produits chimiques de synthèse.

« On n’est plus du tout dans l’équation agronomique + un problème, une solution + vantée pendant des décennies par les vendeurs de pesticides, et avec laquelle j’ai été formée. Il faut tout anticiper et revenir à des savoirs paysans, à

Test de français: échec massif des futurs enseignants

Ecrit par Association Nationale France-Canada. Posté dans Actualité

Article de Caroline Touzin pour La Presse

Au Québec, 53 % des futurs enseignants ont réussi le Test de certification en français écrit pour l’enseignement (TECFEE) au premier essai en 2016. PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

À leur premier essai, près de la moitié des futurs enseignants québécois ont échoué à l’examen de français obligatoire pour l’obtention de leur brevet d’enseignement l’an dernier, a appris La Presse.

Malgré les nombreuses mesures d’aide mises en place dans les universités québécoises ces dernières années, le Test de certification en français écrit pour l’enseignement (TECFEE) continue à causer de sérieuses difficultés aux futurs enseignants.

À l’échelle de la province, le taux de réussite au TECFEE à la première passation est même en légère baisse, oscillant de

Une semaine à Long Ago Peoples Place

Ecrit par Association Nationale France-Canada. Posté dans Actualité

Magnifique témoignage de Catherine Bolduc-Gagnon pour l’Aurore Boréale

Dimanche matin, je pars pour Long Ago Peoples Place (LAPP), située sur le territoire de Champagne Aishihik. Je vais rejoindre les étudiants du Yukon Native Teaching Education Program (YNTEP), tous présents pour un cours obligatoire d’une semaine sur les cultures autochtones du Yukon et principalement celles des Tutchones du Sud de Champagne Aishihik.

Long Ago Peoples Place est née du rêve d’Herold et Mita

Long Ago Peoples Place est née du rêve d’Herold et Mita de créer un endroit pour réunir et enseigner les savoir faire autochtones du Yukon. Photo : Paula Stroker

Mita et Herold nous accueillent sur les lieux. L’endroit est né d’un rêve germé vingt ans plus tôt dans l’esprit d’Herold. Sa vision était de recréer les structures, les bâtiments et les modes de vie de son peuple afin d’éduquer la population sur les cultures autochtones. Peu à peu, le rêve s’est concrétisé et LAPP est passé d’un petit camping où l’on sert de la banik et du thé à un véritable musée dans la nature, source d’information sur les Premières Nations du Yukon et leur mode de vie traditionnel. D’une voix émue, Herold partage dans le cercle de parole sa fierté et son bonheur de voir son rêve se réaliser en la présence des étudiants du YNTEP. Dans la maison longue, tous les

Atelier d‘initiation à l‘Inuktitut

Ecrit par Association Nationale France-Canada. Posté dans Activités Extérieures

Atelier d‘initiation à l‘Inuktitut

Le samedi 23 septembre à 17H00 au Centre Culturel Canadien, les membres de l’Association Inuksuk – Espace culturel inuit – proposent une initiation à la langue et au système d’écriture des Inuit de l’Arctique canadien.

Cette animation gratuite est proposée dans le cadre du Passeport pour les langues organisé par le FICEP.

Réservation indispensable dans la limite des places disponibles : espace.inuit@free.fr

Le 4ème Festival du Film Canadien de Dieppe

Ecrit par Association Nationale France-Canada. Posté dans Activités Extérieures, Actualité

Unique en Europe, le Festival du Film Canadien (Dieppe, Normandie, France) représente le cinéma canadien  anglophone et francophone (sélection officielle de longs-métrages) hors de ses frontières.

Nouveauté de cette 4e édition, le prix Brighton – deux jours du court-métrage avec un jury de personnalités anglaises – fait de Dieppe la pierre angulaire du triangle historique, culturel et économique Canada-France-Royaume uni.

Une soirée spéciale (images d’archives sur l’histoire du Canada et de ses liens avec Dieppe) est organisée en parallèle aux cérémonies du sesquicentenaire (150e anniversaire) de la création de la Confédération canadienne.

Mieux accueillir les jeunes Autochtones à l’université

Ecrit par Association Nationale France-Canada. Posté dans Actualité

Article de ici.radio-canada.ca lu sur msn

Mieux accueillir les jeunes Autochtones à l'université

© London Ontario Tourism Mieux accueillir les jeunes Autochtones à l’université

L’Université Western Ontario, à London, met en place un programme pour offrir un accueil plus adapté à ses étudiants autochtones en leur permettant d’entretenir leur héritage culturel.

Une dizaine de jeunes participeront à ce projet pilote qui intègre l’éducation culturelle à la vie quotidienne des étudiants des Premières Nations, des Métis et des Inuits.

Le Département du logement de l’Université s’est associé au service dédié à l’accueil des Autochtones pour mettre sur pied cette initiative afin de permettre aux étudiants de maintenir un lien avec leurs

Une invention sherbrookoise pour partager le plaisir de courir

Ecrit par Association Nationale France-Canada. Posté dans Actualité

Article lu sur Radio-Canada
Marc Therrien pousse son père dans un Kartus, même si celui-ci n'a pas de problème de mobilité. Ils profitent de l'occasion pour faire une activité ensemble.

Marc Therrien pousse son père dans un Kartus, même si celui-ci n’a pas de problème de mobilité. Ils profitent de l’occasion pour faire une activité ensemble. Photo : Radio-Canada

Marc Therrien a choisi de partager sa passion pour la course d’une façon originale. Le médecin, originaire de Sherbrooke, pousse une personne à mobilité réduite installée dans un fauteuil spécialement conçu pour courir : le Kartus.

Depuis sa création, son idée a fait du chemin, car de plus en plus de coureurs participent aux événements Courses partagées qu’il organise, depuis l’an dernier.

« Toutes les fois que je

Un traitement prometteur au CHU Sainte-Justine pour les enfants allergiques

Ecrit par Association Nationale France-Canada. Posté dans Actualité

Allergie alimentaire chez l'enfant

Allergie alimentaire chez l’enfant Photo : iStock

Québec accorde près de 800 000 $ sur trois ans au Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine pour la réalisation d’un projet-pilote de clinique d’immunothérapie orale (ITO), une première dans la province.

L’ITO est un nouveau traitement qui consiste à désensibiliser les personnes souffrant d’allergies alimentaires par l’ingestion quotidienne de l’aliment allergénique, d’abord par des doses minimes, en deçà du seuil de réactivité du patient.

L’aliment est ensuite introduit dans l’alimentation de manière progressive, jusqu’à l’atteinte d’une portion normale.

L’ITO procure aussi une protection en cas de contacts accidentels avec l’aliment.

Au Québec, on dénombre 60 000 enfants souffrant d’allergies alimentaires, soit trois