Maximiser les avantages de l’immigration pour l’économie canadienne

Ecrit par Association Nationale France-Canada on. Posté dans Actualité

Rencontre des ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l’Immigration axée sur l’immigration économique

Le 22 mai 2015 — Toronto — Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux (FPT) ont réitéré leur engagement commun à maximiser les avantages économiques de l’immigration lors de la réunion des ministres FPT responsables de l’immigration qui a eu lieu aujourd’hui. La sélection d’immigrants économiques et l’amélioration des résultats en matière d’établissement et de la situation sur le marché du travail des nouveaux arrivants étaient au centre des discussions lors de la réunion qui était coprésidée par le ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration du Canada, Chris Alexander, et le ministre des Affaires civiques, de l’Immigration et du Commerce international de l’Ontario, Michael Chan.

L’immigration économique et le fait de s’assurer que le Canada reste une destination de choix demeurent des priorités de premier ordre pour l’ensemble des participants à la discussion. Les ministres présents à la réunion ont discuté du lancement du nouveau système d’immigration Entrée express et de l’importance des programmes des candidats des provinces qui permettent aux provinces et aux territoires de trouver des immigrants éventuels, afin de satisfaire aux besoins de leur marché du travail.

Les ministres ont également discuté de la planification des niveaux d’immigration. Les représentants provinciaux et territoriaux continueront de fournir des avis qui reposent sur les données du marché du travail. Ces conseils serviront de socle aux décisions du gouvernement fédéral. Il en ira de même des commentaires de tierces parties, notamment des employeurs du secteur privé, qui seront recueillis dans le cadre d’une série de consultations à l’échelle du Canada, au cours des prochains mois.

Les ministres ont par ailleurs examiné le travail en cours au sujet du plan d’action FPT Aider les immigrants à réussir, dont l’objectif est d’améliorer l’employabilité, la reconnaissance des qualifications acquises à l’étranger, les liens sociaux et les compétences linguistiques des personnes hors du marché du travail.

Les ministres ont discuté de la progression du plan d’action triennal concernant la vision FPT de l’immigration au Canada (2012-2015), pour s’adapter aux changements en matière d’immigration et bâtir un système d’immigration économique rapide, équitable et souple. Les efforts demeurent axés sur la satisfaction des besoins du marché du travail, l’augmentation de l’immigration francophone et l’amélioration des résultats en matière d’établissement de tous les nouveaux arrivants.

En vertu de l’Accord Canada-Québec relatif à l’immigration et à l’admission temporaire des aubains, le Québec assume l’entière responsabilité de l’établissement des niveaux d’immigration et de la sélection, de la francisation et de l’intégration de ses immigrants. Dans les domaines relevant de sa compétence, le Québec élabore ses politiques et programmes, légifère, réglemente et établit ses propres normes.

Quelques faits

  • Le système Entrée express représente un nouveau moyen pour les employeurs et les provinces et territoires d’avoir accès à des immigrants qualifiés et de combler rapidement les lacunes régionales sur le marché du travail.
  • Un certain nombre de provinces et de territoires ont déjà tiré parti du système Entrée express en désignant des candidats, dont les premiers sont déjà des résidents permanents.
  • Plus de 47 000 candidats des provinces et des territoires (y compris leurs époux et personnes à charge) ont été admis au Canada en 2014. Ceci représente une augmentation de 42 pour cent entre 2013 et 2015.
  • En 2014, 63 pour cent des immigrants appartenaient au volet économique; les gouvernements ont pour but d’atteindre 70 pour cent au cours des prochaines années.
  • Les gouvernements FPT sont déterminés à maximiser les avantages de l’immigration pour l’économie canadienne en veillant à ce que les nouveaux arrivants s’intègrent et participent pleinement le plus rapidement possible.
  • Le gouvernement du Canada investira près d’un milliard de dollars en 2015-2016, outre les contributions provinciales et territoriales, pour favoriser l´établissement des nouveaux arrivants dans tout le Canada.

Citations

« Notre gouvernement déploie des efforts pour accueillir plus rapidement les meilleurs éléments et les personnes les plus brillantes, et pour favoriser l’intégration de ces nouveaux arrivants au sein de l’économie et de la société canadienne. En travaillant de concert avec nos partenaires provinciaux et territoriaux, nous pouvons maximiser les avantages que procure l’immigration à l’économie canadienne et appuyer notre priorité première soit, créer des emplois et stimuler la croissance économique. »

Chris Alexander, ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration du Canada

l'honorable Michael Chan« Il est essentiel d’attirer des nouveaux arrivants qualifiés pour la croissance économique des provinces et des territoires. Un partenariat en immigration plus solide entre les provinces, les territoires et le gouvernement fédéral peut offrir la flexibilité requise pour l’utilisation de l’immigration afin de bâtir une économie novatrice et prospère et de créer des emplois. »

Michael Chan, ministre des Affaires civiques, de l’Immigration et du Commerce international de l’Ontario