Les villes canadiennes toujours bien placées dans le palmarès Mercer

Ecrit par Association Nationale France-Canada on. Posté dans Actualité

Mercer publie cette année la 20ème édition de son enquête annuelle sur la qualité de vie dans le monde. Malgré une certaine volatilité économique, sur fond d’instabilité politique et d’incertitudes liées notamment au Brexit, la plupart des villes européennes s’affichent toujours parmi les mieux classées. Celles des marchés dits émergents rattrapent, elles, les meilleures élèves du classement après plusieurs décennies d’investissements dans les infrastructures ou les équipements dédiés aux loisirs et au logement. Un pari gagnant qui leur a permis d’attirer sur leurs territoires de nouvelles sociétés et donc de nouveaux talents attentifs à ces critères sur lesquels Mercer a décidé de se pencher plus précisément cette année.

Tendances Clés 2018

  • Vienne arrive en tête de la qualité de vie pour la 9ème année d’affilée !
  • Au 5ème rang à l’échelle mondiale, Vancouver continue d’afficher la meilleure qualité de vie en Amérique du Nord.
  • La ville d’Ottawa se classe 2ème au monde sur le plan de la qualité des services d’assainissement de la ville, un élément contribuant grandement au pouvoir d’attraction d’une ville.
  • Honolulu, première des villes performantes en termes de salubrité
  • Paris et Lyon, respectivement 39ème et 40ème du classement sur la qualité de vie mais 67ème et 44ème en matière de salubrité

Reconnue pour être l’une des plus exhaustives au monde, l’étude Mercer est conduite chaque année pour permettre aux multinationales et autres organisations de rémunérer équitablement les collaborateurs auxquels elles confient des missions à l’international. Au-delà des données sur la qualité de vie, Mercer formule des recommandations sur l’ordre de grandeur des primes de difficulté de vie à accorder aux salariés en mobilité internationale pour plus de 450 villes; le classement portant lui sur 231 de ces destinations.

A l’occasion du 20ème anniversaire de son classement, Mercer a également réalisé un focus sur la salubrité en étudiant différents critères relatifs à l’attractivité des villes tels que : les services d’enlèvement des ordures et d’évacuation des eaux usées, les maladies infectieuses, la pollution atmosphérique, et la disponibilité et la qualité de l’eau.

« La mondialisation se poursuit et la démographie de la main-d’œuvre évolue. Aussi dans les cinq ans qui viennent, il va devenir crucial pour les entreprises de savoir attirer et retenir leurs talents. Toujours plus différents les uns des autres, mus par les deux tendances de fond que sont la mobilité et le numérique, les individus se distinguent par des exigences et des aspirations extrêmement divergentes quant à la carrière, au mode de vie, et, en fin de compte, à la localisation et au lieu de travail. Plus que jamais elles doivent donc tenir compte de ces critères dans la proposition de valeur qu’elles font à leurs employés, locaux comme aux salariés en mobilité internationale », avertit Ilya Bonic, Directeur associé et Président de l’activité de gestion des talents chez Mercer.

Dans une année d’importants changements au Canada, le pays a encore une fois brillé au classement : quatre villes canadiennes se classent parmi les 25 premières à l’échelle mondiale. Plusieurs provinces prévoient augmenter leur salaire minimum à 15 $, et la légalisation du cannabis à des fins récréatives devrait entrer en vigueur à l’échelle nationale plus tard en 2018.

Pour la huitième année d’affilée, Vancouver est la ville la mieux classée dans la région de l’Amérique du Nord (5ème rang); suivent de près Toronto (16ème rang), Ottawa (19ème rang), Montréal (21ème rang) et Calgary (33ème rang). Les villes canadiennes ont aussi obtenu d’excellents résultats pour ce qui est de la qualité des services d’assainissement (mesurée séparément cette année). La ville d’Ottawa s’est classée au 2ème rang à ce chapitre.

« Le Canada demeure un endroit attrayant pour vivre et travailler, tant pour les résidents que pour les employés expatriés, affirme Gordon Frost, membre du partenariat et responsable du domaine Carrière de Mercer Canada. Partout dans le monde, les entreprises travaillent d’arrache-pied pour recruter les meilleurs talents. Dans ce contexte, elles doivent bien connaître les nouvelles réalités du travail à l’avenir ainsi que les endroits où leurs employés souhaitent vivre. Grâce à sa stabilité politique et sociale, le Canada continue d’offrir un niveau de qualité de vie élevé et d’attirer les multinationales et leurs employés. »

Classement mondial des villes selon la qualité de vie

Cette année encore, Vienne finit sur la première marche du podium et ce pour la neuvième année consécutive, devant Zurich (2ème), Auckland et Munich (3ème ex aequo). À la 5ème place, Vancouver complète le top five en se hissant au premier rang des métropoles d’Amérique du Nord.

Classement mondial des villes selon la salubrité

Les villes européennes sont moins représentées dans ce palmarès dominé par l’Amérique du Nord et le Pacifique. Honolulu arrive ainsi en tête, devant Helsinki et Ottawa, 2ème ex aequo, suivies par Calgary en 8ème position.