Les francophones de la Colombie-Britannique soulagés par l’investissement d’Ottawa

Ecrit par Association Nationale France-Canada on. Posté dans Actualité

Article de Radio-Canada d’après des informations recueillies par Pierre Luc Gagnon

Le directeur du Collège Éducacentre de Vancouver, Yvon Laberge, dit que l’investissement permettra d’établir de nouveaux programmes de formation francophones en santé, mais qu’il faudra revoir le budget à la baisse selon le montant accordé par Ottawa. Photo : Radio-Canada

Les associations francophones de la Colombie-Britannique sont soulagées par l’investissement important dans les langues officielles annoncé par Ottawa, mais restent prudentes avant de savoir comment sera réparti ce financement. La ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, a révélé mercredi que les communautés en milieu minoritaire recevront 2,7 milliards de dollars sur cinq ans.

La nouvelle a été bien reçue par la présidente de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique, qui rappelle quand même qu’il reste beaucoup de travail à faire.

Padminee Chundunsing aimerait en particulier établir une présence francophone à l’aéroport de Vancouver. « C’est un de nos gros projets de la fédération et j’espère y arriver parce que pour nous, c’est un des seuls moyens d’augmenter le nombre [de francophones] en Colombie-Britannique. »

Le fédéral attribue également 31 millions de dollars au recrutement et à la rétention d’enseignants en français langue maternelle et langue seconde.

« On pense que le plus important est pour les programmes de formations », affirme Glyn Lewis, directeur de la branche provinciale de Canadian Parents for French. « On sait qu’on a besoin de plus d’enseignants et c’est vraiment de regarder et supporter les programmes de formation. »

D’ailleurs, cinq millions de dollars seront investis dans cinq établissements d’enseignement postsecondaire pour qu’ils élargissent leurs programmes de formation en santé afin de couvrir des régions où il est difficile d’accéder à des programmes en français.

Yvon Laberge, directeur du Collège Éducacentre de Vancouver qui recevra une partie de ce financement, dit que cela ouvre la voie pour le développement de programmes de santé, par exemple dans les domaines de la santé mentale ou de l’itinérance. Il souligne cependant que le montant accordé est plus bas de ce qu’il avait prévu et qu’il faudra revoir le budget.

Dialogue entre Ottawa et Victoria

La ministre Mélanie Joly affirme être en contact avec le ministre du Programme des affaires francophones de la Colombie-Britannique Adrian Dix pour parler, entre-autres, du fait que la province reste sans loi sur les langues officielles.

Radio-Canada a tenté de joindre Adrian Dix pour une entrevue mercredi, mais le ministre n’était pas disponible.