Le mythe de Napoléon au Canada français

Ecrit par Association Nationale France-Canada on. Posté dans Activités Association Nationale France-Canada

L’Association Nationale France-Canada, France-Amériques et la Fondation Napoléon, en collaboration avec la Chambre de Commerce France-Canada, l’Association des femmes canadiennes à Paris, l’Association McGill France, l’Association des Diplômés de l’Université Laval, l’Association des Diplômés de l’UQAM, l’Association Française des Diplômés de l’Université de Montréal, l’École Polytechnique ont le plaisir de vous inviter à la projection en avant-première, en présence de l’Honorable Serge Joyal

LE MYTHE DE NAPOLÉON AU CANADA FRANÇAIS

Ou Comment les Canadiens français se sont-ils appropriés le personnage de Napoléon au point d’en faire un mythe alors que celui-ci ne s’est jamais intéressé à eux ?

Un film de Daniel Bertolino et Catherine Viau, produit par Le Studio Via le Monde Inc., d’après l’œuvre de Serge Joyal

Le mythe de Napoléon au Canada fraçaisSynopsis : Serge Joyal est né avec Napoléon. Commedans plusieurs familles canadiennes-françaises, il a parmi ses oncles et tantes des Napoléon, des Joséphine et des Marie-Louise.

A travers son parcours, Serge Joyal, qui se définit comme un chercheur et non comme un historien, essaie de comprendre comment le phénomène du mythe de Napoléon s’est exprimé à travers toutes les générations au Canada français et ce que cela révèle de leur mentalité et de leur imaginaire. Selon lui, la culture de masse véhicule une idéologie.

Dans un itinéraire historique qui nous amène du Musée des Beaux-Arts de Montréal au Conseil Privé à Ottawa en passant par le Château Dufresne, le Château Ramezay, la Maison Symphonique, la Basilique Notre-Dame et le Séminaire de Québec, Serge Joyal puise dans ses souvenirs et dans l’histoire pour évoquer la vigueur du mythe qui persiste jusqu’à aujourd’hui, notamment relayé par le travail des caricaturistes.

Comment sommes-nous passés d’opposants farouches à Napoléon à de fervents admirateurs ? Comment la position du clergé depuis Mgr Plessis s’est-elle transformée ? Comment la pensée des hommes politiques, de L.-H. Lafontaine à G.-E. Cartier, de Wilfrid Laurier à Pierre Elliot Trudeau, a-t-elle évolué en s’inspirant de Napoléon ? Comment la mère de Napoléon devait-elle servir de modèle aux mères de familles ? Comment l’Aiglon, le fils de Napoléon, a-t-il influencé notre théâtre ?

Napoléon est une clé. Elle ouvre une multitude de portes et nous lie aux autres. C’est ça, l’aventure humaine.

Informations complémentairesSerge Joyal, ancien député et ministre fédéral, est sénateur au Parlement du Canada depuis 1997. À la suite de ses études universitaires avancées en droit public, il a toujours conservé un intérêt particulier pour le droit constitutionnel et la protection des droits et libertés de la personne.  Tout au long de sa carrière, il est resté engagé à promouvoir la vie culturelle et la mise en valeur du patrimoine. Il a publié entre autres plusieurs articles et ouvrages reliés au droit et à l’histoire. Le sénateur Joyal a édité l’ouvrage Protéger la démocratie canadienne- Le Sénat en vérité (2003), il a co-édité, avec l’historien Paul-André Linteau, Canada-France-Québec : 400 ans de relations d’exception (2008), et a publié un ouvrage singulier Le Mythe de Napoléon au Canada français (2013), lequel a inspiré un documentaire (2016) réalisé par le producteur Daniel Bertolino et Catherine Viau.

Biographie du réalisateur : Daniel Bertolino, Prix du Québec (Prix Guy Mauffette) 2013 et reçu Membre de l’Ordre du Canada en 2015 réalise et produit des documentaires au Canada et dans le monde depuis 1967, après avoir commencé sa carrière à l’ORTF en France.   Il a signé plusieurs coproductions avec la France, dont les Légendes indiennes, Les Légendes du Monde, Le défi mondial, Points chauds.  Il collabore et co-réalise avec Catherine Viau qui a produit avec lui tous les titres du Groupe depuis 1983.

 
  • Lundi 26 septembre 2016 à 18h30
  • dans les salons de France-Amériques
  • 9, avenue Franklin Roosevelt – 75008 PARIS
  • Tarif : Membre France-Canada : 15€ – Non-membre : 25€ – Couple non-membre : 40€ – Étudiants : 5€
  • Inscription et paiement en ligne avant le 21 septembre (www.france-ameriques.org/evenements)
  • La projection sera suivie d’un cocktail