Espace culturel inuit – Gontran de Poncins : un aventurier parmi les Inuit

Ecrit par Association Nationale France-Canada on. Posté dans Activités Extérieures

L’Espace culturel inuit, en collaboration avec le Centre culturel canadien, vous invite à assister à une conférence :

Gontran de Poncins : un aventurier parmi les Inuit (1938-1939)

Mercredi 15 octobre à 17h au Centre culturel canadien

Entrée libre sur réservation

Cette conférence spectacle à deux voix consacrée à Gontran de Poncins, ses photographies de l’Arctique canadien et ses œuvres Kablouna et Par le détroit de Béring, est proposée par Christophe Roustan Delatour, adjoint au Conservateur des Musées de Cannes et Céline Espardellier, comédienne.

Durée : 1 h15

En juillet 1938, accrédité par la Société de géographie et le musée de l’Homme, le vicomte Gontran de Poncins se rend dans le Nord canadien afin de vivre parmi les Inuit et de « rapporter leurs outils les plus anciens ». Mais pour cet aristocrate excentrique, mi-dandy mi-baroudeur, l’ethnologie n’est qu’un prétexte à l’aventure : « il s’agissait pour moi – écrira-t-il – de vivre la vie esquimaude, non de la mesurer avec des instruments de précision ».

Ainsi, pendant treize mois, Poncins va parcourir l’Arctique central, à pied et en traîneau à chiens, en compagnie des Inuit Netsilik. Entre le poste de traite de Gjoa Haven (Uqsuqtuuq) et les étendues gelées de la baie de Pelly, il séjourne dans leurs camps de chasse, partage leur dénuement, photographie et dessine leur quotidien, leur « vie à l’âge de glace », à la fois rude et libre.

Présentation des intervenants

Christophe Roustan Delatour est adjoint au directeur des musées de Cannes, en charge des collections extra-européennes. Ancien élève de l’Ecole du Louvre, il est spécialisé dans les arts primitifs et l’architecture vernaculaire, en particulier ceux des régions himalayennes. Outre de fréquents séjours en Asie du sud, il a vécu au Canada pendant 12 ans.

Céline Espardellier, comédienne conteuse, est directrice de la Cie Par-dessus les Toits et membre active de l’Espace culturel inuit (Association Inuksuk) depuis de nombreuses années. Suite à des voyages au Groenland et au Canada, elle se passionne pour le peuple inuit, dont elle étudie la langue et la culture, puis crée de nombreux spectacles de contes inuit. [ http://pdlt91.free.fr ]

Une programmation de l’association Inuksukinuksuk

Réservation indispensable au 06 88 09 68 77 ou espace.inuit@free.fr