L’Hôtel de Lauzun

Ecrit par Association Nationale France-Canada on. Posté dans Activités culturelles

L’Association Nationale France-Canada vous invite à découvrir

L’HÔTEL DE LAUZUN

17 quai d’Anjou – 75004 PARIS (Métro : Sully-Morland)
Le 25 novembre 2008 à 13H15
Réservation avant le 15 novembre 2008

Téléchargez le bulletin d’inscription de la visite de l’Hôtel de Lauzun qui est à nous retourner obligatoirement avec votre règlement.



L’hôtel de Lauzun glisse discrètement sa sobre façade entre celles de ses voisins du quai d’Anjou, sur l’île Saint-Louis. Manifestation du goût de l’époque – le milieu du XVIIe siècle – ou discrétion de son propriétaire sur l’importance et l’origine de sa fortune ? Sans doute les deux car Colbert le fit poursuivre pour malversation en 1662.

Quoi qu’il en soit, le merveilleux est à l’intérieur. Il s’agit des exceptionnels salons peints et dorés, décor conçu à l’époque où Mazarin régnait sur la France. Opulence, inventivité, théâtralité… ces trois mots résument assez bien cet intérieur de financier. Ici un petit paysage vaporeux dans un cadre de faux marbre, là une femme agenouillée sur des pattes d’oiseau, au plafond une gracieuse Vénus à sa toilette, dans le cabinet un savant treillage de volutes orné de fleurs peintes au naturel…

Ces beaux murs furent un temps la propriété du comte de Lauzun, héros de l’une des plus rocambolesques histoires d’amour de la cour de Louis XIV. Ils furent aussi, dans les années 1840, le cadre du « club des haschischins », autour de Baudelaire (locataire d’un appartement dans l’hôtel) et où se réunissaient des artistes et hommes de lettres comme Théophile Gautier, Alexandre Dumas et Eugène Delacroix. Ceci a largement contribué à la réputation du lieu.

 

Participation aux frais : 10 €
Nombre de participants limité à 15.