L’Hôtel de Bourrienne

Ecrit par Association Nationale France-Canada on. Posté dans Activités culturelles

L’Association Nationale France-Canada vous invite à découvrir

L’HÔTEL DE BOURRIENNE

58 rue d’Hauteville – 75010 PARIS (Métro : Poissonnière, Bonne-Nouvelle)
Le mardi 18 mai 2010 à 11H
Réservation avant le 11 mai 2010

Téléchargez le bulletin d’inscription de la visite de l’Hôtel de Bourrienne qui est à nous retourner obligatoirement avec votre règlement.

Loti à la fin du XVIIIe siècle à partir des Grands boulevards, le faubourg Poissonnière se couvre d’hôtels particuliers néoclassiques. Cachés par des immeubles de rapport plus modernes ou derrière de lourdes portes cochères, ces hôtels constituent un patrimoine à la fois exceptionnel et mal connu.

Commencé en 1787, l’hôtel de Bourrienne doit ses aménagements actuels à deux propriétaires successifs aux personnalités étonnantes : Madame Hamelin, l’une des plus célèbres “merveilleuses” du Directoire et du Consulat, et Louis Fauvelet de Bourrienne, secrétaire particulier de Bonaparte. Les appartements du rez-de-chaussée, ouvrant sur le jardin, ont conservé leur  rare décor de boiseries peintes. Faux marbres, arabesques et grotesques, motifs pompéiens offrent une réécriture raffinée de l’antiquité romaine. Dans le cabinet de toilette, dont les glaces reflètent les frondaisons du jardin, les décorateurs ont succombé à la mode égyptienne de l’époque.

La visite des salons, de la salle à manger, d’une chambre, du cabinet de toilette et du jardin d’hiver, encore habités de nos jours, constituent un véritable “symbole de ce que fut le quartier à son apogée”.

Nombre de participants limité à 30.
Participation aux frais : 15 €