Exposition Kent Monkman – La Belle et la Bête

   

Beauty and the Beasts / La Belle et la Bête lance la programmation de réouverture du Centre culturel canadien à Paris, désormais situé au 130 rue du Faubourg Saint-Honoré dans le 8ème arrondissement de Paris.

Cette proposition artistique inspirée des collections du musée des Confluences à Lyon est le fruit d’une rencontre entre Kent Monkman, artiste de Toronto né au Manitoba, autochtone d’origine Cri, voix singulière et puissante de l’art canadien, et le musée des Confluences de Lyon.  L’artiste a prélevé, des collections du musée, dix œuvres et artefacts représentatifs d’objets et d’animaux désormais dépossédés des pouvoirs que leur attribuent les cultures autochtones.  Il en fait ici le cœur d’une exposition de peintures d’histoire et de mythologie qui interroge les relations entre les animaux et les hommes, et qui propose une réflexion aussi inédite que profonde sur la notion d’appropriation culturelle.

Cette exposition est produite par le Centre culturel canadien à Paris et organisée en partenariat avec le musée des Confluences à Lyon.  Elle a reçu le soutien de  la société Power Corporation du Canada, ainsi que l’appui du musée d’art de l’Université de Toronto.

Kent Monkman est récipiendaire d’une bourse du Conseil des arts du Canada (programme  « Nouveau chapitre »).

Une publication bilingue, coéditée par Skira et le Centre culturel canadien, accompagne l’exposition.

  • Vernissage public : le 17 mai 2018 à 18:00 (dernière entrée  20:00)
  • Exposition du 18 mai au 5 septembre 2018
  • Nuit européenne des musées le samedi 19 mai de 18:00 à 23:00 (Visites guidées : 18h30 – 20h – 21h30)