En 2018, le Festival America invite le Canada, le Québec et John Irving

Le Festival America 2018, organisé du 20 au 23 septembre à Vincennes, accueillera pour sa 9e édition une soixantaine d’écrivains, en accordant une place particulière au Canada et au Québec dans son programme. Le Festival profitera aussi de l’occasion pour célébrer le 40e anniversaire du désormais classique Monde selon Garp, en présence de John Irving…

« Une vingtaine de rencontres permettra de découvrir ce pays, ses paysages, son histoire et sa culture, à travers les œuvres des invités, qui échangeront aussi sur des questions de société, des sujets relatifs à l’environnement, aux problèmes douloureux des migrants ou aux relations avec les Premières Nations (peuples amérindiens). Que signifie être Canadien aujourd’hui ? Quel regard les auteurs canadiens portent-ils sur leur pays ? Sur les États-Unis de Donald Trump ? Où en sont les rapports entre anglophones et francophones ? », lance l’organisation du Festival dans un communiqué de presse.

La Première Guerre mondiale, le souvenir de l’esclavage, la création littéraire et les séries télé, les écrivains américains face à la présidence Trump, les femmes et les hommes à l’ère du mouvement Me Too, ou encore « le Prix Pulitzer change-t-il la vie d’un écrivain ? » seront autant de thèmes abordés au cours decette 9e édition, sans oublier « Les Mots de la Littérature », qui proposera aux auteurs invités de s’exprimer sur un sujet qu’ils ont choisi d’aborder dans leurs livres.

Situé sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Vincennes, le salon de 1000 m2 accueille les maisons d’édition françaises et leurs auteurs pour des dédicaces sur les stands tenus par des libraires. En 2016, le festival avait décompté 37.000 visiteurs.

Plusieurs projections seront aussi organisées : Le Monde selon Garp de George Roy Hill et Hôtel New Hampshire de Tony Richardson, adaptés de deux romans de John Irving, mais aussi Les Frères Sisters de Jacques Audiard, tiré du roman de Patrick deWitt, l’un des invités canadiens, en présence des deux écrivains. La projection de Virgin Suicides, de Sofia Coppola, d’après le livre de Jeffrey Eugenides, sera suivie d’une rencontre avec l’auteur.

La librairie hors de ses murs : le cas America, un festival de libraires

Côté séries, le programme annonce des projections de The Leftovers, adapté du roman de Tom Perrotta, avec une master class en présence de l’auteur, et de La Servante écarlate, suivie d’une rencontre avec Margaret Atwood, en duplex de Toronto.

Enfin, les plus jeunes ne seront pas oubliés, avec de nombreuses rencontres et activités ludiques organisées pour eux.